Etre volontaire en Service Civique au Stück, ça te dit?

Deux missions de service civique sont à pourvoir au sein de l’association Le Stück à partir du mois de juillet 2017.

Tu souhaites promouvoir l’économie sociale et solidaire à travers les monnaies citoyennes et t’engager ainsi dans la transition économique?

Cette mission est faite pour toi ! Elle consistera principalement à aider à organiser des stands et des évènements pour assurer la présence du Stück sur le terrain et sensibiliser les particuliers à l’utilisation des monnaies locales. 

 

Pour en savoir plus et postuler, c’est par ICI

N’hésites pas à partager l’annonce et à en parler autour de toi !

 

Contact:

Bernard SCHWALLER

N° tel: 06 15 75 73 33

Lancement campagne d’affichage de la ville et de la semaine des #DéfisStück!

La ville a lancée une superbe campagne mettant en avant des acteurs locaux de l’Economie Sociale et Solidaire, dont le Stück a l’honneur de faire partie. Du coup, pour fêter ça, on s’est dit qu’on allait vous lancer quelques petits défis..

Vous pourrez suivre tout ça via notre Facebook et notre Twitter !

Lire la suite ›

Partageons, Trinquons, Stückons!

Vous êtes déjà usager.e et utilisez les Stücks régulièrement?

Ou bien pas encore mais l’idée d’utiliser des Stücks vous intéresse ? 

 

Vous êtes tou.te.s les bienvenu.e.s  au 4eme Apéro’Usagers du Stück!

 

Rendez-vous le mardi 6 juin à partir de 18h30 au restaurant le Divanoo, 25a route de Bischwiller, 67800 BISCHHEIM

Venez passer une soirée placée sous le signe de l’échange et de la convivialité, ponctuée par plusieurs présentations : découvrez la nouvelle application Le Stück pour votre téléphone et le partenariat avec la plateforme de financement participatif de la Nef « Prêt de chez moi »!

N’hésitez pas à venir faire un tour, et à ramener vos ami.e.s, votre famille, vos voisin.e.s ou encore votre cochon d’inde..!

Au plaisir de vous voir là bas !

Le Stück au Salon Bio Grand-Est

Le Stück participera pour la première fois au Salon Bio Grand-Est !

Quand ? Dimanche 21 mai de 10h à 19h.

Où ça ?  Hippodrome de Strasbourg-Hoerdt, Rue du Cheval Noir, Hoerdt.

Le principe ? Chaque année, un petit éco-village temporaire voit le jour dans l’Hippodrome Strasbourg-Hoerdt… L’occasion de se promener entre les stands, tout en profitant des animations et des conférences sur des thématiques comme l’agriculture biologique, les énergies renouvelables, l’habitat sain, l’hygiène et le bien-être, la gastronomie… et votre monnaie locale préférée, le Stück !

Ce sera l’occasion pour vous de découvrir notre belle monnaie citoyenne, de grappiller des infos, d’adhérer ou de ré adhérer et d’échanger vos euros en Stück !

Venez y faire un tour !

 

Plus d’infos ici .

Le Stück lance son application!

Vous l’attendiez… Le Stück l’a fait! 

Nous avons lancé notre application qui reprend l’annuaire des bureaux de change et des professionnels, avec une carte interactive, et une possibilité de recherche par mot clé ou secteur d’activité.

Disponible sur Android et Apple

Les événements du Stück mai/juin

 

Durant les mois de mai/juin, retrouvez le Stück pour une kyrielle d’événements !

Cliquez sur le lien pour lire la suite 🙂 

Lire la suite ›

Nous seront présents au Salon Bio&Co du 5 au 8 mai 2017!

Pour la première fois à Strasbourg, Bio&Co organise en 2017 un salon de printemps qui se déroulera du 5 au 8 mai. ET…le Stück réitère l’expérience! Retrouvez-nous sur notre stand les 5, 6, 7 et 8 mai de 10h à 19h. Ce sera l’occasion de découvrir le Stück, de grappiller des infos, d’échanger vos euros en Stück, d’adhérer ou de ré adherer ! Venez y faire un tour !

N’oubliez pas de télécharger votre invitation gratuite ici !

Lire la suite ›

Partenariat entre Le Stück et la plate-forme « Prêt de Chez Moi » de la Nef

L’association Le Stück soutien le lancement de la plate-forme Prêt de chez Moi, par La Nef, et s’y associe dans le cadre d’un nouveau partenariat.

Un petit rappel pour commencer. La Nef est une coopérative de finance solidaire qui ne finance que des projets écologiques et/ou de l’Économie Sociale et Solidaire. Qui aurait pu croire qu’une banque pouvait être éthique ? Cerise sur le gâteau, cet établissement pas comme les autres publie chaque année l’intégralité des prêts qu’il octroi. Voici par exemple la liste des emprunteurs de l’année 2016. Impossible de financer des sociétés écrans au Panama dans ces conditions. Nous ne nous y sommes pas trompés, et la moitié de notre fond de garantie (les euros que nous détenons en contrepartie des stücks en circulation) et placé auprès de La Nef.

Et voici que La Nef lance la plate-forme Prêt de chez Moi. Cet outil de financement participatif s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent développer ou créer un projet professionnel ou associatif  à impact positif (écologique, social, culturel)  en  levant des fonds auprès de leurs réseaux et plus largement auprès des épargnants solidaires. Au-delà de l’opération financière, c’est une réelle campagne de communication, qui s’organise autour d’un projet et qui vient l’enrichir de rencontres. Quoi de mieux qu’une campagne de financement citoyen en faveur d’un projet pour lequel l’ancrage local et la démarche éthique sont essentiels ?

L’association Le Stück s’associe au lancement de cette plate-forme, et dans le cadre d’un partenariat avec La Nef, elle sera en mesure de participer au financement de projets locaux.

Alors, si vous avez un besoin de financement compris entre 10 000 et 200 000 euros et que vous êtes tentés par le financement participatif, plus d’hésitation ! Déposez dès aujourd’hui votre projet sur Prêt de chez moi 😉

Fin de la fonte

Suite à une large concertation au sein de l’association Le Stück, il a été décidé de ne pas reconduire le dispositif de fonte sur les billets. Cette décision prend effet dès maintenant et tous les billets de stück resteront valables, y compris après le 31 mars 2017.

La fonte est un dispositif que nous souhaitions expérimenter et qui visait à accélérer la vitesse de circulation de la monnaie, à décourager la thésaurisation, et à servir une mission d’éducation populaire en posant la question de la valeur et du sens de l’argent dans notre société.

Ces objectifs ont été partiellement atteints, mais au prix d’un investissement très important en énergie et en coût de la part de l’association. Il nous semble aujourd’hui plus important de concentrer l’ensemble de nos moyens sur le développement et la diffusion de la monnaie auprès du public le plus large possible.

Nous allons continuer d’œuvrer à la réalisation de ces objectifs, mais par d’autres moyens.

  • Le stück continuera d’être une monnaie qui circule plus vite que l’euro, grâce à l’extension du réseau des professionnels et à un meilleur suivi de la part de l’association. Au bout d’un an, nous voyons ainsi apparaître les premiers circuits de circulation de la monnaie : ce sont déjà 20 % des professionnels du réseau stück qui déclarent avoir trouvé de nouveaux partenaires commerciaux.
  • Le stück n’est pas une monnaie qu’on spécule, et pour accroître l’impact du projet, nous sommes en train de développer un partenariat avec La Nef, pour participer directement au financement de projets locaux.
  • Nous continuons de développer le volet éducatif du stück avec la création d’un nouveau groupe de travail, le groupe Éducation Populaire, qui développe des outils pédagogiques et ludiques pour tout comprendre sur la monnaie.

Banco Palmas, la première banque communautaire du Brésil

Le 24 mars 2017, le CCFD Terre Solidaire organise un débat citoyen au FEC, 17 place St Étienne à STRASBOURG à 20h. Le thème du jour sera :

 

 La monnaie locale : une dynamique socioéconomique d’avenir ?

 

Cet échange se déroulera en compagnie d’intervenants de l’association du Stück mais aussi d’Angelina Freire, coordinatrice, au sein de Banco Palmas de plusieurs associations visant à réintégrer les femmes du quartier dans la société.

 

 

Banco Palmas, qu’est-ce que c’est au juste ?

Banco Palmas est la première banque communautaire du Brésil créée en 1998. L’initiative vient des habitants d’une favela de Fortaleza  au Nord-Est du Brésil qui créent  leur monnaie locale (le « Palmas ») et instaurent un système de micro-crédit. L’objectif ? Relocaliser l’économie et les emplois.

 
Lire la suite ›

Top