Le Stück en pratique

Obtenir des stücks

Pour obtenir des stücks :

  • Tout d’abord, il faut adhérer à l’association. L’adhésion à l’association « Le Stück » est légalement obligatoire pour pouvoir utiliser la Monnaie Locale. De plus, en vous conférant la qualité de membre de l’association, l’adhésion vous ouvre le droit d’élire vos représentants au Conseil d’Orientation et au Cercle de Pilotage (ou d’être élu), et de participer à notre gouvernance partagée ! Vous pouvez adhérer directement en ligne ou vous rendre dans un bureau d’adhésion
  • Ensuite, il vous suffit de convertir vos euros en stücks dans un bureau de change, en présentant votre carte de membre de l’association. Vous recevez alors l’équivalent de vos euros en stücks : 1 Stück = 1 Euro.

Pour l’heure, seul des billets papier circulent. Plus tard, nous envisageons la création d’une monnaie numérique pour faciliter les transactions de montants importants entre professionnels notamment.

Les euros changés en stücks sont conservés sur des comptes en banque et constituent le fonds de garantie. Ce fonds de garantie est placé auprès des banques partenaires du projet : La NEF et le Crédit Municipal de Strasbourg. Il permet de garantir qu’à tout moment l’ensemble des stücks en circulation est reconvertible en euros. Ils sont utilisés pour financer des projets solidaires.

Voilà, vous avez maintenant des stücks dans votre porte-monnaie !

La circulation des Stücks

Les usagers vont régler leurs achats en stücks chez les professionnels du réseau (producteurs, commerçants, entreprises, associations, artisans…) qui adhèrent eux aussi à l’association et à sa charte de valeurs. On les reconnaît grâce à un autocollant « En Transition – Ici on paie en Stück ».

Un annuaire référence les professionnels du réseau également.

Le but étant de créer de la richesse sur le territoire en faisant circuler la monnaie au maximum, les professionnels vont chercher à réutiliser les stücks que les clients ont donnés

  • en payant leurs fournisseurs. S’ils n’acceptent pas encore les stücks, ils peuvent leur proposer de rentrer dans le réseau.
  • en se payant ou en payant une partie des salaires en stück. C’est comme un paiement en liquide ! Il suffit d’avoir l’accord du salarié. Une fiche comptabilite détaille comment faire. C’est simple et des entreprises commencent déjà à payer des parts de salaire en stücks.
  • en faisant leurs rabais en stück : quand ils veulent faire un rabais de 20% sur un article à 100 euros, au lieu d’encaisser seulement 80 euros, ils encaissent 100 euros et donnent au client 20 stücks, à condition qu’il soit porteur de la carte de membre de l’association. Il a payé le même prix, mais il a 20 stücks en poche qu’il va utiliser exclusivement chez vous ou un confrère du réseau.
  • Pour les stück qu’ils n’arrivent pas à réutiliser, les professionnels ont la possibilité de les reconvertir. Ils recevront l’équivalent de 95% de leur dépôt en euros. Ce taux est relevé à 98% pour le démarrage du projet, afin de ne pas pénaliser les premiers entrants. Il sert à financer les frais du système et a pour but d’inciter les prestataires à développer l’utilisation des stücks et à les faire circuler, au lieu de les rechanger contre des euros.
  • Pour les usagers, il n’est pas possible de reconvertir les stücks en euros. C’est une obligation légale.
2 commentaires sur “Le Stück en pratique
  1. didier kuhn dit :

    Bonjour ce serait utile de fabriquer des pièces

    • Le Stuck dit :

      Bonjour, pour l’heure, les pièces ne sont pas prévues pour des raisons de couts, de sécurité vis-à-vis de la falsification, et car elles entrainent une complexité plus grande du projet vis-à-vis de la loi.
      Cordialement,

Laisser un commentaire