Le Stück : monnaie locale du Bas-Rhin

Soutenez l’économie locale en payant vos courses en monnaie locale !

Convertissez vos premiers euros en stücks et participez à un triple soutien aux commerces et producteurs locaux :

  • encourager les commerces et producteurs locaux au moment de payer en payant en billets de stücks ou via l’appli de paiement numérique
  • contribuer à un fond d’épargne éthique qui finance des projets locaux engagés : en convertissant des euros en stücks, vous doublez la vous gardez le même pouvoir d’achat en stücks, et les euros ne sont pas détruits mais mis en épargne. La masse monétaire est ainsi doublée !
  • participez aux projets d’appui à la transformation de l’économie où vous serez avec les nombreux·ses consommateur·ices et professionel·le·s engagées du réseau !

Inscrivez-vous à la lettre d’information

Ma Newsletter

Le Stück est la monnaie locale du Bas-Rhin

C’est une monnaie complémentaire de l’euro (mais qui n’a pas vocation à le remplacer), locale (elle n’est valable que dans le Bas-Rhin) et 100% citoyenne ! Elle peut-être dépensée auprès d’entreprises et commerces locaux qui s’engagent vers des pratiques plus respectueuses de l’homme et de l’environnement.

Plus de 70 000 Stücks sont actuellement en circulation sur le Bas-Rhin ; des Stücks que près d’un millier d’usagers dépensent au sein d’un réseau de plus de 220 professionnels qui se diversifie au fil des mois. Restaurants, épiceries, cavistes, électriciens, comptables ou encore photographes, vous pouvez dépenser vos Stücks dans une multitude de boutiques qu’elles soient à Saâles, Sélestat ou Strasbourg…

Pour savoir où payer en Stücks, n’hésitez pas à consulter notre carte interactive !

Et pour l’actualité récente du Stück, c’est ici.

Mais pourquoi une monnaie locale complémentaire ?

  • Pour soutenir et défendre l’économie réelle et locale, favoriser les circuits courts
  • Pour renforcer les solidarités sur le territoire, soutenir des professionnels engagés
  • Réduire mon empreinte écologique
  • Combattre la spéculation et les paradis fiscaux

Pour tout savoir sur les monnaies locales, cliquez ici.