Pourquoi accepter le stück ?

Il y a mille raisons d’accepter les stücks ! En voici quelques unes :

  • Participer à un projet expérimental et citoyen et se réapproprier du pouvoir d’agir localement ;
  • Rencontrer d’autres professionnels engagés pour leur territoire et créer éventuellement des liens commerciaux entre membres du réseau Stück ;
  • Partager des valeurs sociales, environnementales et éthiques ;
  • Encourager une finance solidaire et éthique ;
  • Lutter contre la concurrence de la grande distribution, relocaliser l’économie ;
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre, en créant des circuits courts ;
  • Augmenter sa visibilité vis-à-vis des Bas-rhinois en étant référencé sur notre site internet et obtenir de nouveaux clients ;
  • Fidéliser sa clientèle.

Utiliser la monnaie

1. J’adhére à l’association en tant que professionnel

Pour rejoindre le réseau, nous vous invitons à nous écrire à l’adresse : professionnel@lestuck.eu. Vous serez recontacté par un membre de l’association pour faire davantage connaissance.

Votre intégration se déroulera en trois étapes :

  1. Nous vous présentons ce qu’est le Stück lors de la « visite 1 », pour vous embarquer avec nous dans cette belle expérimentation. Vous pouvez dès à présent prendre connaissance de notre charte, des règles qui régissent notre monnaie (CGU), et de notre modèle de convention entre les professionnels et l’association Le Stück.
  2. Nous prenons le temps de découvrir votre structure lors de la « visite 2 ». Ce que vous faite nous intéresse ! Nous échangeons à partir d’une grille de questions simples (organisation, impacts environnementaux, démarches solidaires, liens avec le Stück). Enfin nous déterminons ensemble un défi. Et si le Stück n’était qu’un prétexte pour améliorer nos pratiques sociales, environnementales, et de solidarité ? Pour avoir une idée des défis actuels des professionnels, reportez-vous à la carte du réseau.
  3. Vous passez le CAP (Comité d’Agrément des professionnel), qui valide votre candidature et votre défi. Ils nous vous reste plus qu’à adhérer à l’association. La cotisation est à prix libre, sachez simplement que la cotisation permet à l’association Le Stück de financer son activité. A titre indicatif, une contribution moyenne annuelle de 60€ par entreprise permet à l’association de tendre vers l’autofinancement.

2. J’utilise la monnaie

Sachez que l’association Le Stück est là pour vous accompagner dans la gestion de vos stücks.

1) La comptabilité

L’encaissement des stücks se fait de la même manière que les euros : ils sont partie intégrante du chiffre d’affaires soumis à la TVA. En effet les ventes sont toujours enregistrées en euros et reportées dans la comptabilité en euros pour l’établissement des déclarations sociales et fiscales (TVA, BIC, IS, IR…). Le professionnel ne déclare donc que des euros !

Lien vers la fiche explicative comptabilite.

2) La gestion de caisse

Il faut garder à l’esprit que euros et stücks s’appréhendent tous les deux comme des espèces.

Dans la caisse, le commerçant peut faire la distinction entre les espèces encaissées en euros et celles encaissées en stücks. S’il le souhaite il peut tenir un registre séparé pour les recettes et les dépenses en stücks de manière à connaître son solde précis à tout moment. Le commerçant doit archiver ses factures libellées en euros, qu’elles soient réglées en stücks ou en euros.

4) La reconversion des stücks en euros

Il faut savoir que ces frais ne s’appliquent uniquement sur le chiffre d’affaires en stücks et seulement sur la partie que vous n’aurez pas réussi à réutiliser. Si vous êtes un très gros utilisateur de stücks, cela fera quelques dizaines d’euros par an, mais cela voudra dire que vous avez largement bénéficié du réseau puisque les clients viennent dans votre commerce dépenser leurs stücks. Seuls les professionnels ont le droit de changer les stücks en euro, mais avec une commission de change 5% du montant changé qui sert à financer les frais du système et la vie associative du stück (les frais de reconversion sont aujourd’hui minorés à 2% pour tous les professionnels, le temps que le réseau se densifie) . Cette commission a pour but d’inciter les prestataires à développer l’utilisation des stücks et à les faire circuler.

La procédure :

  • prendre contact avec l’association Le Stück ou se rendre au Crédit municipal de Strasbourg.
  • déposer les stücks, et recevra.
  • l’équivalent de 98% du dépôt en euros sera envoyé par virement ainsi qu’une facture pour les 2% de frais de change.
  • inscrire l’opération dans la comptabilité : la facture doit être intégrée à la comptabilité comme n’importe quelle facture. Dans le journal de caisse Stück, le professionnel précise la sortie des stücks échangés. Cette sortie est comptabilisée dans un compte de virement interne de type « 580000 ». L’encaissement des euros correspondants est comptabilisé avec l’extrait bancaire dans le même compte de type « 5800000 ». Le différentiel correspondant au prélèvement de la taxe, considéré comme une charge financière pourra être enregistré dans un compte « 6680000 », autres charges financières.

5) Le paiement des salaires

Le paiement des salaires en monnaie locale est simple : Le journal de caisse doit faire apparaître chaque décaissement de stück ainsi que la nature et le destinataire de la dépense.

Si le commerçant souhaite prélever une partie de son salaire en stücks, il doit indiquer dans le journal de caisse qu’il s’agit d’un acompte sur son salaire de dirigeant (son comptable pourra ainsi affecter la dépense au titre du revenu personnel du dirigeant)

Si le commerçant souhaite verser une partie du salaire à ses employés, il doit indiquer la sortie de caisse dans son journal en précisant le nom du salarié concerné.

Le paiement en espèces est possible uniquement si le montant du salaire est inférieur à 1 500 € et à la demande du salarié. Il suffit donc d’avoir l’accord du salarié, de lui faire signer un reçu pour les sommes reçues en stücks, et de mentionner par exemple « Paiement en liquide, 100 euros » sur sa fiche de paie (le salarié doit au préalable adhérer à l’association et accepter les conditions générales d’utilisation)

En tant que chef d’entreprise « Travailleur non salarié », je peux me payer en stücks sans limitation.

3. Je participe à la gouvernance de l’association

En tant que membre professionnel du réseau vous avez la possibilité d’intégrer le collège des professionnels. Ce collège a diverses missions :

  • Être un espace d’échanges entre professionnels : retour d’expérience sur le fonctionnement de la monnaie
  • Élaborer des propositions d’amélioration au cercle de pilotage
  • Informer et former les professionnels sur l’évolution du projet Stück et sur les outils et méthodes de gouvernance participative
  • Identifier les actions permettant d’intensifier la vitesse de circulation de la monnaie
  • Promouvoir de bonnes pratiques environnementales et sociales

Les professionnels sont partie intégrante de la gouvernance de l’association , en effet les représentants du collège des professionnels siègent aux cercle de pilotage et cercle d’orientation, instances qui décident des grandes orientations du projets.

Pour rejoindre le réseau, nous vous invitons à nous écrire à l’adresse professionnel@lestuck.eu. Vous serez recontacté par un membre de l’association pour faire davantage connaissance.

Qui sont les professionnels du réseau?

Le réseau des professionnels est évolutif, environ une dizaine de professionnels entrent chaque mois dans le réseau. Divers catégories sont représentées : santé, services à la personne ou pour entreprise, transport, web et multimédia, agriculture, alimentation, artisanat, association, beauté, bien-être, commerce de détail, culture, habillement, habitat et bricolage, informatique, loisirs, éducation, hébergement, papeterie et reprographie, réparation et occasion, bar et restauration.
Vous trouverez tous les professionnels du réseau sur la carte du site internet .

FAQ

Le Stück, qu’est-ce que c’est ?
Quel est le montant de l’adhésion annuelle ?
Est-ce que c’est légal ?
Qu’est-ce que je fais de mes stück ?
Est-ce qu’on pourra payer ses fournisseurs à distance ?
Pourquoi entrer maintenant ? Je préfère attendre…