À la rencontre de nos bénévoles…

À la rencontre de nos bénévoles…

Bonjour  Maïté !
Peux-tu te présenter en une phrase stp ?

Je suis en dernière année d’école d’Architecture à Strasbourg, je fais partie des Colibris 67 et m’intéresse particulièrement à toutes les initiatives positives qui préparent un monde de demain basé sur le lien humain et la sobriété.

Comment as-tu entendu parler du Stück ?
A l’automne 2013, en commençant à écrire un mémoire sur les Villes en Transition, j’ai lu un article sur les projets de monnaie locale. J’ai cherché sur internet si pareille initiative existait à Strasbourg, et je suis tombée sur le site d’Ecoquartier avec un rendez-vous pour la prochaine réunion; j’y suis allée!

Qu’est-ce qui te plait dans le Stück ?
Tout d’abord l’essence même du projet de Monnaie Locale : relocaliser ce qui est relocalisable, créer du lien, faire ce qu’on peut à notre échelle et avoir un impact positif!
Ensuite, ce qui est particulier au Stück, c’est la manière dont se construit le projet. Ensemble, nous expérimentons la collaboration, les décisions sont prises par consentement et nous cherchons de nouveaux outils performants d’intelligence collective, de gouvernance partagée, etc! Une partie des bénévoles du Stück a fait notamment une formation fin juin auprès de l’Université du Nous; pour nous aider dans cette démarche.

Quelle est ton implication dans le projet ?
Je fais partie des membres fondateurs, mais surtout des petites mains, notamment dans le groupe « communication ».  Je parle du Stück lors d’événements. Récemment, j’ai animé le « jeu de la corbeille » lors d’Alternatiba, et participé à la réalisation d’un court-métrage présentant le Stück en vue du financement participatif du design et de l’impression des billets.

Comment imagines-tu ton Strasbourg idéal dans 20 ans ?
Un Strasbourg avec très peu de voitures et beaucoup de vélos, avec des arbres fruitiers et des jardins partagés. Une ville conviviale avec beaucoup de liens et des biens… payés en Stück!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*